La Coagulation Intra-Vasculaire Disséminée – Comment la diagnostiquer ?

Le diagnostic comporte d'une part celui de la pathologie sous-jacente à l'origine de la CIVD elle-même et celui de la CIVD proprement dite.

Le patient doit être atteint d'au moins une pathologie connue comme pouvant se compliquer d'une CIVD (cf Tableau I).

La CIVD peut se traduire par des signes biologiques dans le cas d'une CIVD biologique ou s'accompagner de signes hémorragiques ou thrombotiques dans le cas d'une CIVD clinique.

Le diagnostic de CIVD inclut le plus souvent un score clinico-biologique. Plusieurs scores ont été proposés par des sociétés savantes comme la Société Internationale d'Hémostase Thrombose (ISTH) (cf Tableau II).

Algorithme diagnostique de CIVD proposé par l'ISTH

1. Evaluer le risque de CIVD :
Le patient a-t-il une pathologie susceptible d'être associée à une CIVD ?

•    Si oui : établir le score clinique à l'aide de cet algorithme ;
•    Si non : ne pas utiliser cet algorithme

2. Prescrire les tests de coagulation globaux : Numération Plaquettaire, Temps de Quick, Fibrinogène, Monomères de Fibrine (FM) ou Produits de Dégradation de la Fibrine (PDFn).

3. Déterminer le score relatif au résultat de chaque paramètre de coagulation :
•    Plaquettes :
> 100 G/L : 0    -    < 100 G/L : 1   -   < 50 G/L : 2
•    Augmentation des taux de marqueurs relatifs à la Fibrine (exemple : FM, FDP)
pas d'augmentation : 0; augmentation modérée: 2; augmentation importante: 3
•    Allongement du Temps de Quick :
< 3 sec. = 0   -    > 3 sec. < 6 sec. = 1   -    > 6 sec. = 2
•    Taux de Fibrinogène :
> 1,0 g/L = 0   -   < 1,0 g/L = 1

4. Additionner les différents résultats

5. Analyser le score final :
•    Si score ≥ 5 : compatible avec une CIVD patente. Dans ce cas, répéter les analyses quotidiennement et recalculer le score
•    Si score < 5 : suggère (n'affirme pas) une CIVD latente. Dans ce cas, répéter les analyses les 1 ou 2 jours suivants et recalculer le score.

Tableau II : Score de CIVD proposé par l'ISTH
Taylor FB, Toh CH, Hoots WK, Wada H, Levi M. Thromb Haemost 2001; 86: 1327-30


Le diagnostic biologique de la CIVD repose sur des tests biologiques démontrant l'activation de la coagulation et la consommation de facteurs, inhibiteurs de la coagulation et plaquettes.
Idéalement, des tests simples et aisément accessibles de manière rapide sont à utiliser en première intention.
Le Temps de Quick et le Temps de Céphaline + Activateur sont allongés.
Les taux de Fibrinogène, de facteurs de la coagulation (en particulier Facteurs II, V, VII et X), et des plaquettes sont abaissés.
Parallèlement, les taux d'inhibiteurs physiologiques ; Antithrombine, mais aussi Protéine C et Protéine S sont abaissés.
Par ailleurs, les taux des marqueurs relatifs à la Fibrine, les marqueurs de la Fibrinoformation tels que les Monomères de Fibrine ou les complexes solubles, ainsi que les marqueurs de Fibrinogénolyse (PDFg : Produit de Dégradation du Fibrinogène) et les marqueurs de Fibrinolyse (PDFn, D-Dimères) sont augmentés.

Haut de page