Index Egalité Femmes-Hommes


Index de l’égalité Femmes/Hommes est la mesure phare dans la loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel.

Stago obtient la note de 91 sur 100

Ce résultat reconnait le travail effectué par les équipes et démontre l’importance que nous accordons à l’égalité des chances au sein de Stago.

L’index Egalité se décompose en 5 indicateurs dont voici le détail :

Ecart de rémunération : Stago obtient 36 points sur un total de 40 points
Ecart du taux d'augmentation individuelle : 20 points / 20 points
Ecart du taux de promotion : 15 points / 15 points
Taux de salariées augmentées après leur retour de congé maternité : 15 points / 15 points
Répartition sexuée des 10 salariés ayant les plus hautes rémunérations : 5 points / 10 points

Depuis 2012, Stago est couvert par un accord d’entreprise relatif à l’égalité professionnelle et nous avons à cœur de poursuivre nos efforts pour garantir l’équité entre femmes et hommes.

 -------------

La loi n°2018-771 du 5 septembre 2018 entrée en vigueur le 1er janvier 2019, institue de nouvelles obligations pour les entreprises en matière de lutte contre le harcèlement sexuel et les agissements sexistes.

Nous mettons donc à disposition Initiates file downloadl’article 222-23 du code pénal aux salariés et candidats en recrutement, ainsi que les coordonnées des autorités et des services compétents :

Médecine du travail :

  • Sites du 92 : ACMS - Immeuble le Signac - 5 Allée des Bas Tilliers 92230 Gennevilliers
  • Sites du 95 : ACMS - 10-14 avenue Louis Armand 95120 ERMONT

Inspection du travail :

  • Asnières-sur-Seine : DIRECCTE IDF - UT 92 - Unité de contrôle n°2 section n°4 11 Bld des Bouvets CS 70146 92741 NANTERRE Cedex
  • Gennevilliers : DIRECCTE IDF - UT 92 - 15 rue Villeneuve 92110 CLICHY
  • Franconville/Taverny/Saint-Ouen l’Aumône : Immeuble Atrium - 3, Boulevard de l'Oise 95000 CERGY PONTOISE

Un référent RH en matière de harcèlement sexuel et agissement sexiste a été désigné dans notre entreprise.

 

 

 

Haut de page

L’égalité salariale entre les femmes et les hommes en entreprise fait désormais l’objet d’une obligation de résultats dans la loi "pour la liberté de choisir son avenir professionnel". Les entreprises ayant moins de 75 points doivent mettre en place des actions correctives et auront 3 ans pour atteindre cette note minimale. A défaut, elle risque une pénalité financière.


Pour en savoir plus, cliquez Opens external link in current windowici