La Coagulation Intra-Vasculaire Disséminée

Qu'est-ce que la Coagulation Intra-Vasculaire Disséminée ?

La Coagulation Intra-Vasculaire Disséminée (CIVD) est un syndrome acquis secondaire à une activation systémique et excessive de la coagulation, rencontré dans de nombreuses situations cliniques en réanimation.
Ce syndrome se définit par l'association d'anomalies biologiques avec ou sans signes cliniques témoins de la formation exagérée de thrombine et de fibrine, et de la consommation excessive de plaquettes et de facteurs de la coagulation.
La CIVD s'inclut dans un processus complexe qui commence par un syndrome d'activation systémique de la coagulation (SASC) difficile à mettre en évidence. Il se poursuit par l'apparition de troubles patents biologiques puis cliniques de l'hémostase qui peuvent engager le pronostic vital.
La XXIIIème Conférence de Consensus de la Société de Réanimation de Langue Française a choisi, par souci de clarification, d'abandonner les termes de CIVD compensée/décompensée, latente/patente, subclinique/symptomatique.
Le terme de CIVD doit être réservé à l'association d'un SASC et d'un syndrome de consommation excessive de plaquettes et de facteurs de la coagulation. On parle de CIVD biologique lorsqu'il n'existe pas de manifestations cliniques et de CIVD clinique lorsqu'il existe des manifestations hémorragiques ou ischémiques. La CIVD est dite compliquée lorsque ces manifestations engagent le pronostic fonctionnel ou vital ou si elle s'associe à une ou plusieurs défaillances d'organe.

Haut de page