Syndrome des antiphospholipides – Quelles sont les manifestations cliniques ?

Le tableau clinique typique du SAPL est caractérisé par :

  • des thromboses
    • veineuses
    • artérielles
    • des petits vaisseaux
  • des pertes fœtales
  • une thrombocytopénie

La thrombose veineuse profonde (TVP) est la manifestation clinique la plus fréquente.
Les accidents vasculaires cérébraux sont les manifestations thrombotiques artérielles les plus fréquentes.
Les pertes fœtales précoces et tardives, la prématurité et la pré-éclampsie constituent les manifestations obstétricales les plus fréquentes.

A la différence de la persistance des anticorps antiphospholipides, les manifestations cliniques sont rares.

A côté des manifestations thrombotiques, le SAPL peut être à l'origine de désordres neurologiques tels que des altérations de la fonction cognitive ou des signes de démyélinisation, sans relation directe avec des lésions thrombotiques.

Le syndrome catastrophique des antiphospholipides

Le syndrome catastrophique des antiphospholipides est une manifestation rare (moins de 1 % des cas de SAPL) mais gravissime du SAPL. Il est lié à des thromboses multiples des petits vaisseaux conduisant à une défaillance multiple d'organes, mettant en jeu le pronostic vital.

Haut de page